Dégradation

M. Buchanan, que je citais tout à l’heure et de qui j’emprunte volontiers une nouvelle citation également juste et importante, a fort bien remarqué que, dans tous les pays où le christianisme ne règne pas, on observe une certaine tendance à la dégradation des femmes.
Rien n’est plus évidemment vrai : il est possible même d’assigner la raison de cette dégradation qui ne peut être combattue que par un principe surnaturel. Partout où notre sexe peut commander le vice, il ne saurait y avoir ni véritable morale, ni véritable dignité de mœurs. La femme, qui peut tout sur le cœur de l’homme, lui rend toute la perversité qu’elle en reçoit, et les nations croupissent dans ce cercle vicieux dont il est radicalement impossible qu’elles sortent par leurs propres forces.
Joseph de Maistre – Du Pape (1819)
Publicités
Cet article a été publié dans Féminisme, Joseph de Maistre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.