Combattre l’orgueil

56 Le premier point est comme une revue générale. Je tâcherai donc de me souvenir de tous les péchés de ma vie, la repassant tout entière d’année en année, ou d’époque en époque. Pour cela, il me sera très utile de me rappeler trois choses: premièrement, les lieux que j’ai habités; secondement, les relations que j’ai eues avec d’autres personnes; troisièmement, les emplois que j’ai exercés.
57 Dans le second point, je pèserai mes péchés: c’est-à-dire que je considérerai la laideur et la malice intrinsèque de chaque péché mortel, supposé même qu’il ne soit pas défendu.
58 Dans le troisième, je considérerai qui je suis, en m’efforçant par diverses comparaisons de paraître de plus en plus petit à mes yeux. Premièrement, que suis-je en comparaison de tous les hommes? Deuxièmement, que sont tous les hommes en comparaison de tous les Anges et de tous les Saints du paradis? Troisièmement, que sont toutes les créatures en comparaison de Dieu? Donc moi seul, enfin, que puis-je être? Quatrièmement, je considérerai toute la corruption et toute l’infection de mon corps. Cinquièmement, je me regarderai comme un ulcère et un abcès d’où sont sortis tant de péchés, tant de crimes et tant de souillures honteuses.
Saint Ignace de Loyola – Exercices spirituels (1548)
Advertisements
Cet article a été publié dans Méditations, Saint Ignace de Loyola, Saints. Ajoutez ce permalien à vos favoris.