Existence fulgurante

La crise de l’Eglise est une chose, celle de la société en est une autre. Mais les deux sont liées.
On a reproché aux chrétiens de pratiquer une religion qui crée un monde illusoire. Mais n’en voyons-nous pas aujourd’hui bien d’autres, nous, des mondes illusoires ? Ceux des marchés financiers, des médias, du luxe et des modes ?
Ne sommes-nous pas contraints de constater qu’une modernité qui perd ses repères menace de sombrer dans l’abîme ? On voit un système bancaire réduire à néant de gigantesques patrimoines nationaux.
On mène une existence fulgurante qui nous rend littéralement malade. On découvre l’univers d’internet, et toutes ses questions pour lesquelles nous n’avons pas de réponses. Où allons-nous au juste ? Sommes-nous en droit de faire tout ce que nous sommes capables de faire ?
Pape Benoit XVI – Lumière du monde (2010)
Publicités
Cet article a été publié dans Benoît XVI, Papes, Progressisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.