Le « procès Céline » sur Arte…

… avec l’aimable réquisitoire de Pierre Assouline (Talmud), Emile Brami (Talmud), Madeleine Chapsal (épouse de Jean-Jacques Servan-Schreiber – Talmud), Serge Klarsfeld (Talmud), Pierre-André Taguieff (Talmud), Stéphane Zagdanski (Talmud)… Un documentaire très objectif diffusé sur Arte, chaîne dont le Président du Conseil de surveillance est Bernard-Henry Lévy (Talmud), la Présidente est Françoise Benhamou (Talmud) et l’un des gérants fut longtemps Jérôme Clément (Talmud).
Ce qu’il faut retenir de ce beau reportage, c’est que Louis-Ferdinand Céline :
1) ne s’est pas repenti de ses opinions violemment antisémites, même après la guerre, et même sous la menace de son règlement de compte en bonne et due forme pendant l’épuration,
2) n’a pas été puni comme il se devait à la manière d’un Drieu La Rochelle (poussé au suicide) ou d’un Robert Brasillach (fusillé),
3) pire, est mort de vieillesse dans son lit,
4) avait des soupçons sur la réalité de l’existence des chambres à gaz (sic !),…
… ce qui, on en conviendra, est tout bonnement insupportable, intolérable et scandaleux, et mérite par conséquent le déshonneur, l’opprobre et la haine de toute la communauté nationale (et mondiale !) au commencement, maintenant et toujours, et pour les siècles des siècles, Amen !
Publicités
Cet article a été publié dans 39-45, Louis-Ferdinand Céline. Ajoutez ce permalien à vos favoris.