L’Empereur Napoléon Ier n’aimait pas les athées

napoleon-bonaparte_1603« Je pardonne bien des choses. Mais j’ai horreur de l’athée et du matérialiste.
Comment voulez-vous que j’aie quelque chose de commun avec un homme qui ne croit pas à l’existence de l’âme, qui croit qu’il est un tas de boue, et qui veut que je sois comme lui, un tas de boue ? »
Napoléon Ier – Sentiment de Napoléon sur le Christianisme (1844) – Conversations religieuses recueillies à Sainte-Hélène par M. le général comte de Montholon
Publicités
Cet article a été publié dans Athéisme, Divers non chrétiens, Epoque moderne, Napoléon Bonaparte. Ajoutez ce permalien à vos favoris.