Marcher dans les traces des Saints

st_amb10Nous comprenons l’utilité des péchés des saints et la raison pour laquelle la Providence les a permis. Destinés à nous servir de modèles, il nous est bon qu’ils aient fait quelques chutes.
Si, malgré les pièges dont il est semé, ils avaient, sans avoir jamais failli, parcouru le chemin de la vie, nous aurions été tentés, faibles comme nous sommes, de les croire d’une nature supérieure et presque divine, que le péché ne pouvait atteindre.
En nous persuadant que nous sommes étrangers à cette nature, une pareille opinion nous aurait détournés d’une imitation regardée comme impossible.
La grâce de Dieu leur a donc laissé sentir un peu leur faiblesse, afin que leur vie fût pour nous un modèle à imiter, et leurs actes une double leçon de fidélité et de pénitence.
Lors donc que je lis leurs chutes, je vois qu’ils participèrent à mon infirmité, et en les reconnaissant pour tels, j’ai la confiance de pouvoir marcher sur leurs traces.
Saint Ambroise, cité dans Mgr GaumeLe bon larron (1893)
Advertisements
Cet article a été publié dans Méditations, Pères de l'Église, Saint Ambroise, Saints. Ajoutez ce permalien à vos favoris.