Le Renouveau charismatique, une sorcellerie kabbalistique

266805gliseMEDJUGORJE ET LE RENOUVEAU CHARISMATIQUE.
Comment parler du déploiement actuel de l’illuminisme suscité par les plus hautes sectes lucifériennes, sans faire allusion une fois de plus aux apparitions de Medjugorje, et cela d’autant plus que le trop fameux « Renouveau charismatique » est venu s’ajouter aux visions elles-mêmes charismatiques des jeunes yougoslaves ? Il faut dire tout d’abord que l’ensemble des « responsables » de la propagation des faits de Medjugorje sont plus ou moins reliés au Renouveau charismatique.
Fait curieux, les apparitions en question avaient été prophétisées par le grand leader charismatique, le P. Emiliano Tardif : « Ne crains pas, dit-il au prêtre qui a joué un rôle exceptionnel à Medjugorje, le Père Tomislav Vlasic, alors qu’il suivait à Rome une session de leaders du Renouveau charismatique, ne crains pas, je vous envoie ma Mère« .
De fait ladite « Mère » s’est empressée de venir à Medjugorje environ un mois après la prophétie devenue célèbre. En outre, elle-même a annoncé la Pentecôte yougoslave : « Si vous pouvez, déclara-t-elle aux voyants le jour de Pâques 1983, jeûnez encore une journée de plus par semaine, et priez chaque jour davantage parce que pendant l’Année Sainte de la Rédemption, DIEU (?) enverra l’Esprit-Saint (?) sur le monde« . (Cité par la C.R.C. n° 200 p. 4.
Le Père Tomislav a affirmé la réalisation de cette prophétie : « Les événements de la Pentecôte, rapportés dans les Actes des Apôtres se sont reproduits ici (à Medjugorje) le 22 mai 1983, le jour de la Pentecôte« . (ibid.)
LE VILLAGE DE MEDJUGORJE SENFLAMME ET EXPLOSE.
Comble du comble, après de multiples apparitions de celle qui s’est fait appeler la « Reine de la Paix » (quelle paix ?), après la « reproduction » à Medjugorje de la Grande (et unique) Pentecôte de l’Eglise, voici que le « souffle » manque. Il fallait plus encore ! …
Alors les jeunes voyants demandent à leur Marie de leur envoyer un prêtre qui leur « apprenne à prier vraiment (?) selon le Cœur de DIEU » pour la guérison des malades. La Marie en question s’empresse d’exaucer cette prière en dépêchant à Medjugorje, par l’entremise du Père Tomislav, la grande sommité internationale du Renouveau charismatique, le Père Tardif que nous avons déjà nommé. Alors se produit dans le village yougoslave une véritable explosion charismatique. Nous laissons pour évoquer ce phénomène, la parole au Frère Michel de la Sainte Trinité : « Toute la paroisse de Medjugorje, voyants, franciscains et fidèles, se mit à l’école du maître charismatique. Il leur apprit à prophétiser (?), à parler ou à chanter en langues (= glossolalie). Et la foule reçut alors « l’effusion de l’Esprit-Saint (?) », le fameux « baptême dans l’Esprit-Saint (?) » de la secte baptiste dont est issu tout le « Renouveau »!
Il y eut, dit-on, des guérisons (le Père Tardif passe pour être un remarquable guérisseur !). « C’était une immense découverte et une grande joie« . On ressentit « une paix extraordinaire », avec une intensité « analogue à celle des assemblées des premiers chrétiens« . « Le lendemain, sur le lieu des apparitions, l’Esprit a soufflé et il y eu des guérisons qui ont commencé à se produire, à être annoncées et à être confirmées immédiatement. Et les gens ont commencé à parler et il y a eu une longue prophétie qui a été donnée par le P. Tardif, comme quoi en ce lieu même des apparitions initiales, il se produirait dans l’avenir beaucoup de guérisons. Et le P. Tardif ignorait que la Vierge avait dit quasiment mot pour mot la même chose quelques mois auparavant concernant ce lieu initial des apparitions« . (La Contre Réforme Catholique, n° 200, mai 84, p. 4-5)
– LE RITE LUCIFERIEN DE LIMPOSITION DES MAINS.
prof soeur Laure 120-2Après un tel récit une question importante se pose : l’efficacité prodigieuse d’une telle effusion de l’Esprit a-t-elle été directement provoquée, autrement dit : y a-t-il eu un rite porteur de « grâce »; autrement dit : y a-t-il eu un nouveau « Sacrement »; autrement dit (car ce ne peut être de DIEU) : y a-t-il eu initiation diabolique ? La réponse nous est donnée par le texte cité à la page 5 du n° 200 de la C.R.C. : « Et puis, nous (les apôtres du Renouveau) avons demandé aux quatre voyants de nous imposer les mains (puisque nous-mêmes depuis vingt-quatre heures n’arrêtions pas d’imposer les mains), pour ce que nous avions reçu en quelques minutes, nous ne le laissions jamais s’effilocher avec l’habitude« .
Nous voici au centre même de la question du charismatisme : les effets d’une certaine effusion d’un certain Esprit sont produits par le moyen d’un rite, celui de l’imposition des mains. Sans ce rite, les effets merveilleux de la Pentecôte de Medjugorje, ne se seraient pas produits. Il aurait pu y avoir une certaine effervescence produisant des effets parapsychologiques, il n’y aurait pas eu de Pentecôte ! C’est un rite luciférien qui s’est pratiqué à Medjugorje. On peut se reporter à propos d’un tel rite à l’étude de José-Michaël, L’Eglise occultée.
Et le bouquet final, dans le passage que nous venons de citer, c’est que des prêtres aillent demander l’imposition des mains à des enfants : cela ne s’est jamais vu dans toute l’histoire de l’Eglise ! … Mais il faut bien comprendre que le geste en question n’a eu qu’un effet de surcroît, car si ces prêtres n’ont pas arrêté d’imposer les mains pendant vingt-quatre heures, imposition qui a entraîné les effets charismatiques que l’on sait, c’est que, eux-mêmes avaient déjà reçu l’imposition d’autres mains, autrement dit le « Sacrement du diable ».
– L’EXPERIENCE DU DIVIN EN SOIMEME.
L’un des principaux effets de ce sacrement est d’entraîner la « sensation » en soi-même du « divin ». Le grand leitmotiv est celui même du livre luciférien de Fogazzaro, Le Saint : je « sens ». Les citations données par le Frère Michel de la Sainte Trinité évoquent justement l’expérience sensible du divin en soi. Écoutons Mirjana l’une des voyantes qui s’est trouvée privée des apparitions après avoir reçu des secrets mais qui sent en elle la présence de sa Vierge : « Quant tu pries, lui demande le P. Tomislav Vlasic peux-tu maintenant éprouver la sensation (sic, c’est bien là une question de prêtre charismatique) de sa présence à l’intérieur de toi » ?
Réponse de Mirjana dont il faut peser chaque mot : « Oh oui ! Ça m’est arrivé hier soir, en disant les sept Notre Père. Je l’ai ressenti de façon merveilleuse, comme si je priais avec elle. C’était comme si j’entendais sa voix dans mon cœur. C’était comme un écho en moi qui priait avec moi… Je me suis simplement plongée dans la prière, exactement comme elle le fait. J’entendais ma voix, et l’écho de sa voix… Dans la prière, je l’entendais comme ça, complètement immergée. C’était exactement comme si elle priait avec moi, merveilleusement. Je priais le Notre Père depuis le début, pas seulement la deuxième partie (?). J’ai tout dit, c’était exactement comme si elle était avec Moi« . (R.F. p. 85).
Le Frère Michel de la Sainte Trinité commente : « A Medjugorje, on ne prie plus la Vierge Marie comme la médiatrice de la grâce ; non, on prie avec elle. Puis nuance, elle prie avec nous-mêmes le Pater en entier, avec les demandes finales qui la rangent outrageusement parmi les pécheurs. Puis, bientôt, elle prie seulement en écho à notre prière. Alors l’inversion est complète, car lorsqu’une mère fait prier son enfant, c’est l’enfant qui répète en écho la voix de sa mère, non l’inverse. En fait, à cent lieues de la prière catholique, toute divine dans son inspiration et dans son objet, mais au-delà des « sensations » et des sentiments nous sommes, avec la prière de Mirjana, en pleine illusion charismatique … où « la sensation » est l’essentiel de l’expérience mystique… » (C.R.C. n° 201 p. 10-11)
Voici un autre exemple de prière charismatique. Il s’agit maintenant d’un derviche musulman adonné au soufisme c’est-à-dire à ce qu’il y a de plus ésotérique dans la religion de l’Islam et qui a été admis à l’Eglise de Medjugorje dans la pièce des apparitions. Reprenons le texte du Frère Michel de la Sainte Trinité qui cite d’abord l’abbé Laurentin : « Engagé dans les expériences mystiques du soufisme, il a réagi très positivement en assistant aux apparitions« , narre Laurentin qui s’en émerveille. A-t-il entrevu un tant soit peu la vérité du catholicisme ? A-t-il ressenti le désir de s’informer sur la vie de Jésus-Christ ? Son estime pour l’Eglise catholique s’est-elle accrue ? Point du tout. « Il est sorti de là plus musulman que jamais (la Vierge de Medjugorje est à la mode conciliaire !) Mais il fût associé intimement, et de manière indicible à l’expérience mystique des voyants« .
Voici la réaction du derviche : « J’ai senti en mon cœur tant d’énergie que j’en aurais crié. J’ai pensé tomber moi-même en extase. J’ai décidé de prier toute la nuit. Ne laissez pénétrer dans cette petite chapelle que des gens avertis (sic). Ce monde cherche DIEU. S’il cherche, il trouve (pas dans n’importe quelles conditions). S’il trouve, il le tient amoureusement, et qui est amoureux de DIEU, rien ne peut l’en séparer« . (L. p. 154)
Le Frère Michel continue : « A Medjugorje, notre Mahométan a donc trouvé DIEU sans le Christ, dans une expérience mystique sublime, quasi extatique, comparable à celle des plus grands sainte catholiques. « ...la mystique charismatique, toute centrée sur l’expérience directe de DIEU dont la présence est ressentie à l’intime en toute indépendance de la foi en un donné révélé objectif clairement fixé par des dogmes, se marie parfaitement au grand courant d’apostasie moderne qui prône l’égalité de toutes les religions« . (ibid p. 6)
concert_renouveau_charismatique_fete_st_elie_st_elias– LA VIERGE DE MEDJUGORJE PATRONNE LE RENOUVEAU CHARISMATIQUE.
On pourrait appeler la Vierge de Medjugorje, Notre-Dame du Renouveau Charismatique, car cette Vierge patronne le Renouveau Charismatique. Écoutons-la dans son ardeur à promouvoir le Renouveau qui est l’objet des hautes instances illuministes : A propos de la prière pour les malades, elle prône le rite charismatique qui n’a rien de catholique : « Priez pour les malades ! Jeûnez pour les malades ! Imposez leur les mains ! Faites-leur des onctions d’huile charismatique (non sacramentelles, est-il précisé ailleurs)… » (CRC n° 200, p. 4). Notre-Dame du Renouveau charismatique ne prône pas seulement le rite charismatique par excellence, mais aussi les groupes de prière charismatique. A la question qui lui a été posée : « Est-ce que nous devons faire un groupe de prière charismatique à Medjugorje ? la Dame a répondu : « Non seulement à Medjugorje, mais dans toutes les paroisses de Yougoslavie ! » (Dr MADRE) (ibid.)
Cela n’est pas sans importance, car la Vierge du Renouveau Charismatique donne comme dernière consigne à ceux qui lui demandent ce qu’ils doivent faire : « Qu’ils organisent des groupes de prière » ! ‘‘Dans toutes les paroisses », car « un Renouveau spirituel est nécessaire pour l’Eglise entière ». (S.K. p. 86)
Le Frère Michel de la Sainte Trinité poursuit : « Par votre venue ici, explique-t-on aux pèlerins, vous êtes devenus participants à « l’eau vive » qui coule de la Mère de DIEU (?) jusque dans chaque partie desséchée de la terre » (S.K. p. 88). « Je suis convaincu, écrit le P. Ljubik, que la Vierge est descendue dans le Karst desséché de l’Herzégovine, afin de faire jaillir là les torrents du Renouveau général (CRC n° 201, p. 17-18).
Ainsi pour les fidèles de Medjugorje, « l’Esprit-Saint est devenu tangible, sensible ». Ils le ressentent à volonté, dans une expérience intime, enivrante et indicible. Écoutons prêcher le porte-parole de l’Apparition, trois mois après cette nouvelle Pentecôte (celle du 22 mai 1983), le 15 août 1983 : « Les gens qui vivent ici ne se demandent pas si les apparitions sont vraies ou non, ils disent : « Nous ne croyons plus, nous savons ». Nous vivons une vie nouvelle et nous ne voulons plus retourner en arrière, nous sommes heureux maintenant et nous voulons continuer à suivre la Voie parce que nous en sommes sûrs. « …Les voyants l’affirment : « Il faut prier jusqu’à ce que l’on soit intérieurement ressuscité, que l’on ressente intérieurement la joie, la renaissance de la foi (?). La Sainte Vierge (?) demande cela » (P. Vlasic, Téqui, p. 30). « A la lecture de ces simples lignes, tellement contraires à l’enseignement de l’Ecriture et aux maximes des Grands Docteurs Mystiques, n’importe quel spirituel catholique conclurait sans aucune hésitation que les voyants de Medjugorje et leur guide spirituel sont de dangereux illuminés« . (CRC n° 200 p. 4)
A propos des Grands Docteurs Mystiques, citons Saint-Jean de la Croix : « L’union (à DIEU) ne consiste point dans les jouissances, dans les consolations, dans les sentiments spirituels, mais dans la mort réelle de la Croix, au point de vue sensitif et spirituel, intérieur et extérieur. (La montée du Carmel, ch. VI). Et tout à l’opposé, citons ce passage du livre évoqué ci-dessus, Le Saint, de Fogazzaro (paru vers 1904) qui révélait le plan d’une franc-maçonnerie, dite catholique : « Recueillir nos âmes en DIEU, silencieusement, chacun la sienne, jusqu’à SENTIR au-dedans de nous la présence de DIEU même (?), son désir, dans notre cœur, de sa propre gloire« .
La Vierge de Medjugorje est bien la Reine du Renouveau Charismatique, elle qui donne à ses « voyants » la consigne essentielle : « Laissez-vous guider par le Saint-Esprit (?) dans la profondeur » (P. Vlasic, Téqui, p. 28). Jamais la Très Sainte Vierge ne parlerait ainsi. Elle qui sait combien l’Eglise s’est toujours opposée à ceux qui prétendaient se laisser directement guider par le Saint-Esprit.
Tout à l’opposé de la Vierge de Medjugorge, saint François de Sales s’exprime ainsi : « Il y a des âmes qui ne veulent, à ce qu’elles disent, être conduites que par l’Esprit de DIEU, et il leur semble que tout ce qu’elles s’imaginent sont des inspirations et des mouvements du Saint-Esprit, qui les prend par la main et les conduit en tout ce qu’elles veulent faire, comme des enfants, en quoi elles se trompent fort« . (Les vrais entretiens spirituels 12è entretien)
– A MEDJUGORJE CEST LA « NOUVELLE PENTECOTE » PROPHETISEE PAR LE PAPE JEAN XXIII, EN LIAISON AVEC SON CONCILE
Concluons avec le Frère Michel de la Sainte Trinité : « Oui, sous les apparences trompeuses d’apparitions mariales traditionnelles, Medjugorje substitue diaboliquement à l’authentique et salutaire message prophétique de Fatima, l’apostasie moderne sous son dernier avatar, celui d’un Pentecôtisme, plus dangereux encore pour la foi catholique que l’hérésie protestante et moderniste dont il découle« . (C.R.C. n° 201 p. 4).
Profondément, le Pentecôtisme ou Renouveau Charismatique, c’est de la gnose kabbalistique illuministe. On est en pleine sorcellerie sous le couvert d’un Esprit qui se fait passer pour l’Esprit-Saint, mais qui est en réalité le « Grand Esprit de l’Enfer« .
Oui, le Pentecôtisme ou Renouveau Charismatique est le dernier grand coup porté à la Vraie Foi Catholique : il est le coup mortel par excellence, il est celui qui va donner sa vérité la plus profonde à la parole toute de tristesse de Jésus Notre Sauveur : « Le Fils de l’Homme quand Il reviendra trouvera-t-Il encore la Foi sur la Terre ?« 
Georges Lacordelle –  Jean XXIII et Vatican II, Sous les feux de la Pentecôte luciférienne
Publicités
Cet article a été publié dans Divers chrétiens contemporains, Protestantisme, Vatican II. Ajoutez ce permalien à vos favoris.