Démonstration simple que Rousseau est un crétin

987b75e2727ae55289abd70d3f5864e6-21) Jean-Jacques Rousseau – Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes (1755)
Tant que les hommes se contentèrent de leurs cabanes rustiques, tant qu’ils se bornèrent à coudre leurs habits de peaux avec des épines ou des arêtes, à se parer de plumes et de coquillages, à se peindre le corps de diverses couleurs, à perfectionner ou à embellir leurs arcs et leurs flèches, à tailler avec des pierres tranchantes quelques canots de pêcheurs ou quelques grossiers instruments de musique ; en un mot tant qu’ils ne s’appliquèrent qu’à des ouvrages qu’un seul pouvait faire, et qu’à des arts qui n’avaient pas besoin du concours de plusieurs mains, ils vécurent libres, sains, bons, et heureux autant qu’ils pouvaient l’être par leur nature, et continuèrent à jouir entre eux des douceurs d’un commerce indépendant.
2) Lu dans Néon, magazine dégénéré – n°7 – avril 2013
En Papouasie Nouvelle-Guinée, les jeunes guerriers Etoro se nourrissent du sperme de leurs aînés au cours de rituels d’initiation.
Advertisements
Cet article a été publié dans 5 - Ennemis de Dieu, Les "Lumières", Paganisme, Révolutions, Rousseau. Ajoutez ce permalien à vos favoris.