Sommes-nous proches du Règne de l’Antéchrist ?

serpentsIl n’est pas rare de lire dans nos milieux que nous sommes au temps de l’Antéchrist. Question éminemment importante car si l‘on se trompe, les conséquences peuvent en être graves.
Il est sûr que nous approchons chaque jour de ce Règne. Le concile Vatican II fut une étape décisive, car ayant omis de rappeler que seule l’Eglise avait la Vérité et la Voie, il engendra sur toute la planète la création de la société multiraciale-multireligieuse, faisant de tout le globe une nouvelle Babel.
Ce Règne sera monumental, immense, impressionnant (d’où un grand R). Quand on voit comment a fonctionné le règne de l’Antéchrist sous l’Ancien Testament, à Babylone, on peut supposer que le Règne final de l’Antéchrist sera très organisé, très structuré, avec un aspect grandiose, avec une certaine majesté.
Apparemment tout converge dans ce sens et tout est fait pour cela. Mais il est bon de réfléchir sur le fonctionnement de ce Règne car nous allons découvrir qu’un certain nombre d’étapes ne sont pas encore réalisées.
Nous savons depuis Genèse III, 15 que deux camps irréductibles sont condamnés à se battre jusqu’à la victoire définitive de l’un des deux chefs. Nous savons que la Très Sainte Vierge Marie meurtrira à la tête, celui qui pour la vaincre la meurtrira au talon. Et ainsi la Très Sainte Vierge Marie, toujours Vierge, assurera le triomphe final de son Divin Fils.
Mais avant, l’Antéchrist, Satan, le Prince de ce monde règnera et son Règne sera pratiquement universel puisque Notre-Seigneur a prophétisé «quand le Fils de l’homme reviendra trouvera-t-il la Foi sur terre ?» (Luc XVIII, 8). A voir ce qui se passe avec la secte conciliaire (substitution de la foi oecuménique, charismatique, mondialiste, maçonnique, gnostique à la foi catholique ; destruction irréversible des canaux de la grâce par le rituel Montinien des sacres épiscopaux qui abolit la vie sacramentelle), on peut raisonnablement penser que le retour de Notre-Seigneur est proche.
Nous ne partageons pas cette vision de la situation annonçant pour demain le Règne de Satan.
Comment fonctionne le Règne de l’Antéchrist ?
Ce règne sera universel. Pas un lieu de la planète n’échappera à sa verge de fer. Il faut donc une organisation mondiale sans faille. Toute opposition aura dû être anéantie.
Et tout d’abord il faut une capitale, une seule capitale, qui sera, bien sûr, Jérusalem. Puis un seul gouvernement et donc une seule monnaie, une seule armée (qui sera d’ailleurs une police), un seul pouvoir de décision de gouvernement, un seul pouvoir de décision de justice, un seul pouvoir de décision des lois (et de leur application), un seul pouvoir d’information (L’athée Lévy Sion).
Surtout il y aura un seul lieu de culte où le Saint Sacrifice ayant été aboli (et le peu d’Eglise Catholique obligée difficilement de se cacher), les rituels sataniques rendront à l’Antéchrist des sacrifices homicides “agréables” (en particulier par les martyrs catholiques). Pour cela il faut reconstruire le temple de Jérusalem (tout est déjà prévu et les matériaux stockés). Seul problème : faire sauter la mosquée d’Omar construite au-dessus du temple. Ce sera un des objectifs du prochain conflit mondial.
act0568-preparatifs-pour-temple-3Le monde entier sera divisé en provinces (déjà 800 pour l’Europe, tout Etat indépendant ayant été détruit), avec à leur tête une dizaine de dirigeants bien formés au moule voulu, bien éprouvés, bien tenus, très fermes. L’ordinateur sera l’outil efficace de cette concentration du pouvoir. En imposant par le système binaire les règles du oui et du non, du bien, du mal, du vrai, du faux, le pouvoir central peut tout diriger, contrôler, sanctionner avec peu de personnes.
Ces milliers de cadres seront sélectionnés par une seule université qui, par une police de la pensée les programmera dans la même formation, joignant des connaissances profanes à une formation ésotérique qui par les «sacrements lucifériens» leur évitera toute dérive personnelle.
Actuellement un seul centre est capable d’assurer cette formation mondiale, c’est l’université américaine où les dogmes-clefs, comme le mondialisme, la démocratie, l’évolutionnisme, le syncrétisme, l’amoralisme, etc., sont complétés par une formation maçonnique ou ésotérique. Personne ne peut faire carrière et prétendre à des postes de commandement s’il n’est passé par cette institution.
En dehors de cette dizaine de cadres provinciaux, tout le genre humain vivra sans liberté de penser et d’agir. Même plus il devra consacrer aux idoles sous peine de ne pas avoir le signe de la bête (marquage au front ou sur la main) lui permettant de vivre. Pas un seul habitant de la planète ne pourra y échapper.
Même si avec l’ordinateur, tout s’accélère, nous ne sommes pas encore tout proches de ce Règne. Il est vrai que les cadres futurs sont déjà formés et prêts à prendre les places, mais le monde entier n’est pas encore en provinces. Ce sera le but de la prochaine guerre mondiale.
2° Mais si le Règne de l’Antéchrist est l’étape prochaine, cela élimine le Règne du Sacré- Coeur ou l’oblige à se réaliser après.
Rien ne confirme que le Règne de Notre-Seigneur vienne après le Règne de l’Antéchrist. Et à notre avis il ne peut pas venir après. Il faut que le Règne de l’Antéchrist soit une vengeance complète de l’Adversaire et donc une victoire diabolique sur Notre-Seigneur Jésus-Christ. Quelle plus grande victoire que d’abattre le Règne du Sacré-Coeur et d’y succéder !
De plus, le retour prédit de Notre-Seigneur est réservé pour le jugement général. Ce qui nous conforte dans cette idée, ce sont toutes les prophéties sur le Règne du Sacré-Coeur, comme celles de sainte Marguerite-Marie, de sainte Jeanne d’Arc, de saint Pie X, du vénérable Hozauser, des vénérables Catherine Emmerich, Anna-Maria Taïgi, Elizabeth Carnori Mora, le tout confirmé par les messages de La Salette et Fatima. Comment rejeter les méditations, les réflexions des Cardinal Pie, des Lémann, des Ayroles, des Gaume, des Vial, des Delassus, étayées d’arguments historiques, scripturaires, prophétiques, probants.
Tous ils annoncent un effondrement de l’Eglise et donc de la Foi, avec un tout petit nombre très éprouvé (Holzhauser, Gaume, Pie, Delassus), épuré (abbé Augustin Lémann, Delassus, Pie), pour précéder le Règne du Sacré-Coeur. Il est même précisé qu’il restera une centaine de prêtres (Catherine Emmerich) et le nombre de fidèles sera si petit qu’ils se connaîtront par leurs noms (Holzhauser).
Et tous annoncent la Résurrection de l’Eglise qui va suivre. Saint Pierre et saint Paul rétabliront la papauté et nous verrons le fameux grand Pape annoncé depuis des siècles. Il appellera le Grand Monarque qui rétablira cette société chrétienne qui après un concile universel permettra le salut du plus grand nombre et le Règne visible du Sacré-Coeur.
Ajoutons que cela est cohérent avec le plan de Dieu, qui jaloux de Sa gloire et rejeté non seulement de la société chrétienne, mais aussi de Son Eglise remportera un triomphe éclatant sur tous Ses ennemis. Il veut Régner malgré tous Ses ennemis et Il veut que ce Règne passe par le triomphe du Coeur Immaculé de Sa très Sainte Mère.
Prions, espérons et attendons confiants ce Règne du Sacré-Coeur sur la France et par la France sur le monde.
Louis-Hubert Rémy – Collection de textes
Advertisements
Cet article a été publié dans Apocalypse, Louis-Hubert Rémy, Prophéties. Ajoutez ce permalien à vos favoris.