Charles Coughlin, un prêtre américain de légende

Coughlin2Voir la vidéo de Charles Coughlin. Merci au Mémorial de la Shoah ! 🙂

Il est écrit dans la constitution des Etats-Unis que le Congrès a le droit de frapper, d’émettre et de réguler la valeur de la monnaie. Ces principes sont conformes à l’esprit américain, et je les approuve.
Aucun des hommes politiques, qu’il soit démocrate ou républicain, qui siège aujourd’hui sur le trône des puissants, ne croit dans cette partie de la Constitution. Ils ne veulent pas croire dans cette partie de la Constitution. Ils croient que la Federal Reserve a le droit de frapper et de réguler la valeur de la monnaie.
Ce ne sont même pas des Américains, ce sont des soi-disant démocrates et républicains.
Et M. Roosevelt, qui était si loquace en 1933 sur le fait de chasser du temple les changeurs de monnaie, pratique maintenant une autre politique, à savoir priver les travailleurs d’un salaire annuel décent. Aujourd’hui, je voudrais vous dire cela : dans chaque collège électoral de l’Illinois, nous soutiendrons le candidat qui saura se placer au-dessus de son parti et mettre le patriotisme au premier plan.
Qu’il soit démocrate, républicain ou autre, peu importe. Mais nous sommes las de la comédie des politiciens, et nous voulons prendre notre destin en main.
Par conséquent, dans vos collèges électoraux, formez vos bataillons, prenez le bouclier de votre défense, brandissez l’épée de votre vérité, et menez le combat en Illinois pour vaincre le double danger du communisme et du capitalisme moderne.
Père Charles Coughlin (1891 – 1979) – Discours du 6 septembre 1936 (Etats-Unis)
Publicités
Cet article a été publié dans 39-45, Amériques, Autres abbés, Contrerévolution, Economie / Social. Ajoutez ce permalien à vos favoris.