L’arche de Noé existe bel et bien !

[http://gloria.tv/?media=587635]

Si quelqu’un met encore en doute la possibilité d’un châtiment mondial comme celui dont Notre Dame d’Akita nous a avertis au Japon en 1973, qu’ils se rappellent qu’un tel châtiment est déjà arrivé il y a 5 000 ans et donc peut arriver de nouveau. Et s’ils doutent de la réalité historique du Déluge mondial au temps de Noé, qu’ils mettent 53 minutes à regarder sur YouTube le film passionnant intitulé L’arche de Noé et le Déluge : Preuves Historiques et Scientifiques. Mais attention à ce qui me semble être un tas de désinformation accessible tout autour. On dirait que les ennemis de Dieu font tout pour nous éloigner d’une preuve de la véracité de la Bible aussi sensationnelle que l’existence réelle de l’Arche de Noé.
Elle repose à quelque 4,600 mètres de hauteur dans un canyon à la limite des neiges éternelles sur le Mont Ararat juste à l’ouest de la frontière Turco-Arménienne. Elle est difficile d’accès parce que pour une grande partie de l’année elle est couverte de glace, pendant toute l’année elle est menacée d’avalanches, et dans la plaine en-dessous il ne manque ni larrons ni guerres civiles de la région. Néanmoins, après avoir évoqué le récit identique du Déluge dans une série de langues anciennes dont toutes citent le même nom de Noé, le film français continue avec une longue liste de visiteurs connus de l’Arche dans le cours des siècles. Le film affirme que 34 de leurs récits se ressemblent de façon notable.
La liste commence par un prêtre chaldéen un demi-millénaire avant le Christ, et passe en 360 A.D. par un évêque chrétien, en 1269 par le célèbre explorateur italien, Marco Polo. En 1840 un grand tremblement de terre, en taillant sur le flanc de la montagne le canyon où repose l’Arche, l’a cassée en deux morceaux, gisant maintenant à 30 mètres l’un de l’autre. Aux 19me et 20me siècles l’Arche reçut beaucoup de visiteurs, et pendant et après la Deuxième Guerre mondiale plusieurs aviateurs américains qui survolaient la montagne ont pu clairement y distinguer un énorme bateau de fabrication humaine, de couleur sombre, en forme de péniche. Ils n’avaient aucun doute que c’est l’Arche qu’ils voyaient. Enfin tout récemment une équipe d’explorateurs turcs a pénétr&e acute; en 2007 à l’intérieur de l’Arche, où ils ont filmé des séquences accessibles sur YouTube, indépendamment du film français.
Celui-ci conclut avec des spéculations passionnantes de savants et de géologues modernes sur la masse d’eau dont la Bible dit qu’elle a noyé les plus hautes montagnes (d’alors) dans une profondeur de sept mètres (Gen.VII, 20). Ce qui est surtout remarquable dans le récit biblique c’est que l’eau n’est pas seulement tombée d’en haut mais a giclé aussi d’en bas (Gen.VII, 11 ; VIII, 2).
Une explication vraisemblable nous en est offerte dans le film par un ingénieur américain, le Dr. Walter Brown. Il suppose qu’avant le Déluge il y avait d’énormes cavernes souterraines connectées entre elles et remplies d’eau d’une profondeur de 800 mètres sous une croûte de rocher à la surface de la terre, épaisse de 15 kilomètres. Ce rocher pesait si fortement sur l’eau en dessous qu’il a suffi que la croûte se fende quelque part, fente qui en deux heures se serait étendue partout, pour que l’eau gicle d’en bas dans une véritable explosion qui a changé la face de la terre, et qui explique selon le Dr Brown de nombreux traits de la géologie telle que nous la connaissons actuellement. Passionnant.
Mais combien de gens veulent reconnaître aujourd’hui que Dieu existe, que le péché est grave, et que la ruine de l’environnement est une des façons dont le péché est puni ? Le film affirme que vers la fin du 19ème siècle, malgré le grand nombre de visiteurs de l’Arche, les gens s’intéressaient davantage à l’Évolution qui les débarrassait de Dieu qu’à l’Arche qui le leur rappelait trop clairement. Il est vrai que Dieu a promis à Noé qu’il n’y aurait plus jamais de déluge d’eau (Gen. IX, 15), mais cela n’exclut pas une pluie mondiale de feu.
C’est d’une telle pluie que Notre Dame d’Akita a dit qu’elle était suspendue au-dessus de nos têtes. Ce qui est certain, c’est que le péché déborde actuellement dans le monde entier, sans rien qui le retienne.
Kyrie eleison.
Mgr Williamson – 22/03/2014
Publicités
Cet article a été publié dans Bible, Déluge, Divers, Doctrine, Mgr Williamson, Préhistoire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.