Voyage au cœur d’un monde diabolique

69912989Comme l’a montré Epiphanius dans son livre Maçonnerie et sectes secrètes, l’objectif de la Franc-maçonnerie mondialiste est l’établissement d’une dictature mondiale sous son autorité. Son plan est déjà bien avancé avec la destruction de toutes les organisations qui faisaient obstacles, comme les monarchies chrétiennes et l’Eglise catholique. Elle bute encore sur un os de taille : l’Islam, qui lui résiste encore.
Cette dictature sera fondée sur une religion œcuménique de type gnostique pour dominer les consciences. Tout est déjà mis en œuvre pour créer un « Homo mondialicus » irresponsable et docile, asservi à l’élite dirigeante.
La gnose explique l’aversion pour le monde naturel, avec à la fois l’abstention des rapports sexuels et le libertinage orgiaque, soit finalement le refus de la vie qui sous-tend les politiques antinatalistes.
L’Education
C’est le domaine où l’asservissement de l’homme est le plus avancé. Sans doute parce que les principes mis en œuvre ont été définis, il y a plus de 300 ans déjà par Jan Amos Comenius (1592-1670), que l’UNESCO a désigné comme son « grand ancêtre spirituel » en le célébrant en 1957.
On trouve en effet chez Comenius, tout un programme mondialiste et, pour l’éducation, les principes suivants :
– unifier le savoir grâce à un système scolaire placé sous une direction internationale,
– envoyer les enfants à l’école le moins d’heures possibles pour leur laisser le temps d’effectuer des études personnelles,
– surcharger le moins possible la mémoire,
– enseigner à écrire en écrivant, à parler en parlant, et à raisonner en raisonnant,
– règle d’or : tout ce qui sera offert à l’intelligence et à la mémoire, les élèves devront le chercher seul, le découvrir, le discuter, le faire, et le maître se limitera à les guider.
On retrouve bien là la clef de l’origine de la culture de masse actuelle qui, hélas, a été approuvée par le Cardinal Poupard (Président du Conseil Pontifical pour la Culture). Le 16 avril 1993, lors d’un congrès international sur l’héritage de Comenius, il le considéra comme le pionnier d’une nouvelle éducation de l’homme pour l’homme, sans voir le danger.
Dans le Figaro du 4 septembre 1999, on lit l’opinion réaliste d’un professeur modéré : « L’école républicaine se meurt. On organise un système éducatif, destiné non plus à transmettre les connaissances, mais à encadrer idéologiquement la jeunesse en la nivelant par le bas. »
Mais ceci n’est valable que pour le peuple. En effet, comme dans la gnose, le monde est divisé en 3 classes :
– Une élite dirigeante initiée, qui fait se produire les événements (1 %).
– Un groupe plus important qui veille à leur exécution (10%).
– Enfin une vaste majorité, le peuple, qui ne saura jamais ce qui est arrivé en réalité.
Il faut sélectionner les étudiants doués de capacités mentales exceptionnelles, qui donneront la loi à ceux qui sont moins doués et ne savent pas ce qui est mieux pour eux. Il existe déjà plusieurs écoles spéciales dans le monde pour former l’élite.
Le second groupe est formé dans les grandes écoles (comme Yale, Harvard, Oxford, ENA, etc…). Mais certaines multinationales comme IBM et General Motors subordonnent la carrière de leurs cadres à des cours sur le New Age. Le programme de l’Université de Standford, pour le cours de « Créativité en business » inclut le yoga, le zen et les tarots.
Le prix à payer pour ces étudiants est certainement leur âme, qu’ils ne pourront pas racheter à la fin de leur vie. C’est bien le règne de Satan, dont la Gnose est le souffle glacial.
La destruction de la morale
Les principes d’action contre la morale ont été exposés dans le document définissant les buts de l’UNESCO, où on lit : « Il sera important pour l’UNESCO d’être vigilant à ce que le problème eugénique soit examiné avec le plus grand soin, afin que, ce qui est maintenant impensable, puisse pour le moins devenir envisageable. Il n’y a rien d’irrévocable et d’éternel en éthique. »
La liberté sexuelle apparaît comme une compensation à la diminution de la liberté politique et économique. La pornographie a sa place comme moyen d’ascèse sexuelle, suivant la gnose. Elle a été développée aux Etats-Unis, en particulier avec la revue Play-Boy ; il y a une fondation du même nom qui œuvre pour le droit à l’avortement, les droits de homosexuels et le droit à la drogue.
Rappelons enfin l’utilisation des jeux vidéos et des jeux de rôle dans l’abrutissement de la jeunesse, et celui de la télévision dans la manipulation des consciences.
Tetsuo-2La drogue et la musique satanique
Déjà les Rose-Croix avaient formalisé les instruments de contrôle social, pour l’exploration et la destructionde la capacité créative des populations soumises :
– l’utilisation des drogues pour créer la schizophrénie,
– l’usage de sons hétéronomes et répétitifs, pour intégrer les effets des drogues et créer un climat encourageant leur usage (rave party).
Il existe aujourd’hui de nombreux ensembles sataniques ou gnostiques qui poussent au crime et à l’auto-anéantissement. Le lancement du LSD (produit par Sandoz, propriété des financiers Warburg) eut lieu grâce à Aldous Huxley et Allen Dulles, chef de la CIA à l’époque, dans le cadre d’un plan de la CIA (entre 1948 et 1962). Aujourd’hui, on met en place la drogue électronique, avec la réalité virtuelle (cyber-espace) qui pourrait, à l’avenir, détrôner les drogues chimiques.
L’utilisation de la médecine et de l’agriculture
La médecine et l’agro-alimentaire sont tombés aux mains d’une mafia, composée d’hommes politiques, de banquiers, d’industriels et de nomenklaturas médicales (Académies de médecins, Conseil de l’Ordre en France, …).
La mafia a d’abord imposé une médecine matérialiste en éliminant les médecines naturelles d’inspiration chrétienne. Aux USA, la médecine moderne a été imposée dès 1910 par le Flexner Report. Aujourd’hui, le relais a été pris par l’OMS, qui coordonné les politiques mondiales depuis 1978. En 1983, l’OMS établit un programme élargi de vaccinations. En 1989, elle fait adopter la Convention des Droits de l’Enfant, qui permet d’imposer par la force la transfusion sanguine, les vaccinations, la médecine allopathique et certains traitements médicamenteux sévères.
Dans le domaine agro-alimentaire, la mafia a réussi à transformer les paysans en esclaves, avec l’agriculture intensive et l’élevage industriel. Cet élevage s’est encore accru avec la monopolisation des semences, et l’avènement des OGM qui suppriment le dernier espace de liberté des paysans.
Outre les profits financiers qui sont énormes, les buts de la mafia mondialiste sont :
– la destruction du christianisme en substituant à des pratiques d’essence chrétienne, des pratiques matérialistes d’essence satanique, où l’homme se croit plus fort que le Dieu créateur ;
– l’asservissement des populations rendues irresponsables. Le Professeur René Dubos écrivait, dans Mirage de la Santé, que les vaccinations risquaient de caser, dans un proche avenir, des catastrophes sans précédent. Avec les vaccins et les médicaments chimiques, nos enfants sont sur le chemin de la déchéance physique et mentale. On peut le constater par leurs comportements à l’école (agressivité, manque d’attention,…) ;
– une politique de dépopulation sélective par l’avortement et surtout la stérilisation des femmes et des hommes. Plus grave, MacNamara déclara en 1987 que ces pratiques étaient insuffisantes et qu’il fallait aussi augmenter les taux de mortalité par la famine et la maladie. On soupçonne que cela a bien été fait en Afrique Centrale.
Conclusion
Le but de la Franc-maçonnerie est d’enlever la mémoire historique, la persistance de l’homo christianus, avec ses traditions, ses lois et ses usages. Pour cela, il faut rétablir les ténèbres de la barbarie pré-chrétienne dans la société, mélanger des races différentes déracinées de leur terre, et donc enterrer les nations.
Il faut créer un homme sans racines, sans autre but que le plaisir et la richesse personnelle, une marionnette docile à l’existence médiocre. Et ainsi sera assuré le règne de Satan.
Pierre Dequenes – Cahiers de Chiré
Publicités
Cet article a été publié dans Avortement, Divers chrétiens contemporains, Drogue, Education, Eugénisme, Franc-maçonnerie, Invertis, Mondialisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.