73 manières de faire le Bien et de le propager

2946831781Règle de Saint-Benoît – Chapitre IV (Ordre monastique des bénédictins)
1. Le premier est d’aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toutes ses forces. (Deut. 6. )
2. Ensuite, aimer son prochain comme soi-même. (Matth. 22. )
3. Après, ne point tuer. (Luc. 18.)
4. Ne commettre point de fornication. (Matth. 19.)
5. Ne point dérober. (Levit. 19.)
6. N’avoir point de mauvais désirs. (Dom. 5. )
7. Ne point porter faux témoignage. (Marc. 10.)
8. Honorer toutes sortes de personnes. (1. Pier. 2.)
9. Ne faire à autrui ce que nous ne voudrions pas qu’on nous fît. (Tob. 4.)
10. Renoncer entièrement à soi-même, pour suivre Jésus-Christ. (Joel. 9.)
11. Châtier son corps. (1. Cor. 9.)
12. Fuir les délices. (Tim. 5.)
13. Aimer le jeûne. (Joel. 1.)
14. Assister les pauvres. (Eccl. 4.)
15. Vêtir ceux qui sont nus. (Isaie. 58.)
16. Visiter les malades. (Eccli. 7.)
17. Ensevelir les morts. (Tob. 1.)
18. Secourir ceux qui sont dans l’oppression. (Eccl. 6.)
19. Consoler les affligés. (1. Thess. 5.)
20. S’éloigner de la conduite et des maximes des gens du monde. (Jac. 1.)
21. Ne rien préférer à l’amour de Jésus-Christ. (Matth. 10.)
22. Résister aux mouvements de la colère. (Matth. 5.)
23. Ne se point réserver un temps pour la vengeance. (Ephes. 4.)
24. Ne point nourrir en son cœur ni fraude ni tromperie. (Prov. 12. Job. 36.)
25. Ne point donner des marques d’amitié qui ne soient sincères. (Ps. 27.)
26. Ne se séparer jamais de la charité. (1. Pier. 4.)
27. Ne point jurer, de crainte de tomber dans le parjure. (Matth. 5.)
28. Dire la vérité de cœur comme de bouche. (Ps. 14.)
29. Ne point rendre le mal pour le mal. (1. Thess. 5.)
30. Ne faire injure à personne ; mais la souffrir patiemment quand on nous la fait. (1. Cor. 6.)
31. Aimer ses ennemis. (Matth. 5.)
32. Ne point dire de mal de ceux qui en disent de nous, et n’avoir pour eux que des sentiments de bénédiction. (1. Pier. 3.)
33. Souffrir persécution pour la justice. (Matth. 5.)
34. N’être point superbe. (Job. 4.)
35. Ni adonné au vin. (1. Tim. 3.)
36. Ni intempérant. (Eccli. 37.)
37. Ni endormi. (Prov. 20.)
38. Ni paresseux. (Prov. 42.)
39. Ni murmurateur. (1. Cor. 10.)
40. Ni médisant. (Sag. 6.)
41. Mettre toute sa confiance en Dieu. (Ps. 72.)
42. Si on aperçoit quelque bien en soi-même, le donner à Dieu, et ne point se l’attribuer. (1. Cor. 4.)
43. S’imputer au contraire tout le mal que l’on fait, et s’en croire la cause. (Osée, 13.)
44. Craindre le jour du jugement. (Luc, 19.)
45. Regarder l’enfer avec frayeur. (Matth. 10.)
46. Désirer la vie éternelle de toute l’étendue de sa charité. (Philip. 1.)
47. Avoir chaque jour la mort devant les yeux, comme étant près de nous surprendre. (Matth. 24.)
48. Veiller sur ses actions dans tous les moments de sa vie. (Deut. 4.)
49. Être persuadé qu’il n’y a point de lieu où Dieu ne nous regarde. (Prov.5.)
50. Rejeter toutes les mauvaises pensées qui nous viennent, les briser dans le moment qu’elles naissent, contre la pierre, qui est Jésus-Christ. (Ps.136.)
51. Et les découvrir au père spirituel.
52. Garder sa langue de tout discours désordonné. (Ps. 33, 38.)
53. Ne pas aimer à parler beaucoup. (Prov. 10.)
54. Ne dire ni paroles vaines, ni qui puissent porter à rire. (Matth. 12.)
55. N’aimer pas à rire beaucoup, ni d’une manière immodeste. (Eccli. 21.)
56. Entendre avec plaisir les saintes lectures. (Luc 11.)
57. Prier souvent. (Luc 18.)
58. Confesser chaque jour à Dieu dans la prière, avec gémissements et avec larmes, les dérèglements de sa vie passée, et s’en corriger avec soin. (Ps.6.)
59. Ne point consentir aux désirs que la chair et le sang peuvent inspirer. (Gal. 5.)
60. Haïr sa volonté propre. (Eccli. 18.)
61. Obéir en toutes choses aux ordres de l’Abbé, quand même (ce que Dieu ne permette pas) il ne ferait pas ce qu’il enseigne (Heb. 13) ; se souvenant de ce commandement du Seigneur, Faites ce qu’ils disent, et non pas ce qu’ils font. (Matth. 23.)
62. Ne pas vouloir être estimé saint, avant qu’on le soit ; mais l’être en effet, afin qu’on mérite d’être estimé tel. (Matth. 6.)
63. Exprimer chaque jour les commandements de Dieu dans ses œuvres. (Eccli. 6.)
64. Aimer la chasteté. (1. Tim. 1.)
65. Ne haïr personne. (Levit. 19.)
66. N’être ni envieux, ni jaloux. (Gal. 5.)
67. Ne point aimer les contestations. (2. Tim. 2.)
68. Fuir l’élèvement de la vaine gloire. (Ps. 130.)
69. Révérer ses anciens. (Levit. 19.)
70. Aimer ses inférieurs. (1. Tim. b.)
71. Prier pour ses ennemis par l’ amour que l’on a pour Jésus-Christ. (Matth. 5.)
72. Se réconcilier avant que le soleil se couche, avec ceux qui ont quelque différent avec nous. (Ephes. 4.)
73. Et ne désespérer jamais de la miséricorde de Dieu. (Is. 51 ; Ezech.18.)
Ce sont-là les instruments de la vie spirituelle ; et si nous nous en servons incessamment et les jours et les nuits, et que nous les remettions entre les mains de Jésus-Christ au jour de son jugement, nous recevrons de lui cette récompense qu’il a promise : Que l’œil n’a jamais vue, que l’oreille n’a point entendue, que le cœur de l’homme n’a jamais comprise, et que Dieu a préparée de toute éternité à ceux qui l’aiment. (Isaie 64 ; 1. Cor. 2.)
Et pour le lieu où l’on doit les mettre en usage avec soin et avec application, ce sera le cloître et le monastère, en y gardant une stabilité constante.
Advertisements
Cet article a été publié dans Bible, Doctrine, Méditations, Pères de l'Église, Saints. Ajoutez ce permalien à vos favoris.