Opposer des écrits salutaires face au torrent de boue

cropped-image-de-bibliotheque-21.jpgAu terrible torrent de boue constitué par les livres sortis de l’officine ténébreuse des impies, sans autre but, sous leur forme éloquente et leur sel perfide, que de corrompre la foi et les mœurs et d’enseigner le péché, le meilleur remède, on en peut être assuré, est de leur opposer des écrits salutaires et de les répandre.
Pape Léon XII – Dirae Librorum (1827)
Advertisements
Cet article a été publié dans Médias, Papes, Stratégie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.