Joël Robuchon, célèbre chef cuisinier… franc-maçon

51AIi8GQN6L._SX385_« J’étais compagnon, je suis devenu franc-maçon. Les bases sont les mêmes : le compagnonnage est opératif et la franc-maçonnerie spéculative. Le vrai franc-maçon, pour moi, pour un profane, c’est quand on voit quelqu’un et qu’on se dit : «  Celui-là, il n’est pas comme les autres  ».
La franc-maçonnerie m’a permis de m’élever intellectuellement. »
Joël Robuchon – chef cuisinier français – Source – A préfacé « La Cuisine des francs-maçons« 
Publicités
Cet article a été publié dans Franc-maçonnerie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.