Mourir en témoignage de la vérité

dieu« La mort acceptée volontairement est, dans l’ordre moral, l’extrême point de la grandeur. Mourir, découvrir son cou, poser sa tête sur un bloc, en s’agenouillant, puis la sentir tomber en témoignage de la vérité, de la justice, voilà la grande destinée ici-bas. »

« Nous ne pouvons pas faire cela, ô roi, tu peux nous tuer, mais de son côté Dieu peut nous soustraire à ta colère. Que s’il lui plaît de ne pas nous délivrer, nous n’en maintiendrons pas moins notre résolution. » (Daniel, 3, 16)
Père Vuillermet – Soyez des hommes (1909)
Publicités
Cet article a été publié dans Autres abbés, Immortalité de l'âme, Méditations, Paradis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.