J’ai quitté ma paroisse… pour l’Enfer éternel

Le scandaleux apostat défroqué Pierre Blanc, avec sa tronche de cake et son sourire niais, pousse le vice jusqu’à se vanter de ses exploits diaboliques dans un livre… 
Le journal sioniste « Huffington Post » lui ouvre bien sûr ses colonnes pour recueillir son pitoyable témoignage de traître, tout comme les gauchistes d’Europe 1, du Nouvel Obs ou de France Intox, ravis de pouvoir se moquer de Dieu à peu de frais.
Consolons-nous en nous rappelant « qu’on ne se moque pas de Dieu » (Ga, 6-7) et en précisant qu’il ne s’agit que d’un pasteur conciliaire – donc pas catholique.

97828459260280-2553428

Publicités
Cet article a été publié dans Célibat des prêtres, Enfer, Vatican II. Ajoutez ce permalien à vos favoris.