Regardez l’homme moderne !

Life« Nos vrais ennemis sont en nous, ceux hors de nous nous donnent la victoire, surtout lorsqu’ils nous tuent« . (Paul Scortesco)
Regardez-le partir le matin pour travailler dans une entreprise : il presse le pas, saute dans un autobus… Tiens ! Il déploie un journal pour absorber sa dose de peste matinal ! (Voyez comme il est rédigé : sautillement des articles coupés en plusieurs tronçons pour briser à chaque instant l’attention et lui interdire un effort : ménager le client, ne pas le réveiller ; s’il se mettait à penser !)
Après un labeur ennuyeux, insipide, endormant, il retourne par la même voie à son immeuble, aussi géant que l’usine où il vient de travailler. Enfin il est chez lui. Il tombe dans un fauteuil, il commence déjà à bailler… Chez lui ? Quelle ironie ! Il n’a pas de chez lui, il n’y en a plus ! Il est poursuivi par la radio, harcelé par les nouvelles venues des quatre coins du monde, par les publicités, les propagandes, les flonflons,…)
Le comble c’est qu’il aime ça, car il est « progressiste » ! Il trouve même que c’est insuffisant… Cela lui est bien égal qu’il ne dispose plus d’un moment ni d’un coin pour se recueillir, pour y retrouver son âme… S’il en a encore ! Car la malheureuse n’est plus protégée contre les attaques du monde extérieur… Elle est ouverte à tous les vents, balayée, secouée par les flots rapides d’images qui la mitraillent…
Voulez-vous mon impression ? Je crois que son âme est agonisante, sinon morte ; en ayant justement épousé la manière d’être de la matière morte, sa rapidité, ses vitesses inhumaines. Pensez un peu aux vitesses des électrons… Ce « progressiste » a raison : on en est encore loin, mais qu’il ne désespère pas : on y arrivera coûte que coûte. Songez aussi à l’impossibilité des électrons de se déterminer eux-mêmes, sans dessein, sans but, sans volonté… Là, je crois que l’on y est : regardez l’homme moderne !
Paul Scortesco  » Amour qui es-tu ?  » 1955
Advertisements
Cet article a été publié dans Divers chrétiens contemporains, Economie / Social, Progressisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.