Les ravages du Ramadan en Algérie (et ailleurs…)

BurqaSource : El-Watan, journal algérien, 2010 (désormais indisponible). Copié/collé par le site musulman bladi.net
Comportements des autres personnes autour de vous pendant le mois de Ramadan :
– Oui en bien : 18%
– Oui en mal : 69%
– Plus aimables : 21%
– Plus gentils : 12%
– Plus serviables : 16%
– Plus attentionnés : 9%
– Plus charitables : 42%
– Moins aimables : 65%
– Plus agressifs : 82%
– Plus égoïstes : 56%
– Moins solidaires : 24%
Services d’urgence des hôpitaux (13 points observés)
– Accidents de travail : + 150% par rapport aux moyennes annuelles
– Urgences médicales : + 300%
– Accidents domestiques : + 250% par rapport aux autres mois de l’année
– Rixes et disputes causant des blessures : +400%
– Accidents de la circulation : + 42%
– Intoxications alimentaires : + 39%
– Aggravation et complications des maladies chroniques : +80%
– Décès : +18%
Commissariats de police (06 points enquêtés)
– Petites délinquances : +220%
– Rixes, disputes, voie de fait, agressions : + 320%
– Femmes et enfants battus au sein du foyer durant Ramadhan: +120%
– Dépôts de plaintes : +40%
– Délits pour vente et consommation de drogues et autres stupéfiants : +96%
– Vols de voitures, escroqueries, faux et usages de faux : +180%.
Brigades de gendarmerie (05 points enquêtés)
– Accidents de la circulation : +52%
– Rixes et troubles à l’ordre public : +320%
– Femmes et enfants battus au sein du foyer durant Ramadhan: +72%
– Accidents professionnels graves, incendies: +20%
– Agressions physique avec coups et blessures, voie de fait : +160%
– Vols et escroqueries : +42%
Chefs d’entreprises publiques et privées (16 points interrogés)
– Absentéisme sur le lieu de travail : +120%
– Rendement : – 62%
– Retard : + 132%
– Absences totales au travail durant le mois du Ramadhan (divers congés) + 240%
– Accidents de travail : +72%
– Conflits de travail : + 32%
Contrôle des prix et de l’hygiène : (09 points interrogés)
– Augmentation illégale et injustifiée des prix : +420%
– Activités commerciales illégales ou non autorisées : +340%
– Espaces commerciaux grand public insalubres : +140%
– Produits impropres à la consommation : +540%
– Produits d’origine douteuse ou inconnue : + 640%
– Activité commerciale grand public non conforme à la raison sociale : 167%
– Tromperie sur la marchandise et défaut d’étiquetage : 212%
– Vente sur la voie publique non autorisée : +620%
Publicités
Cet article a été publié dans 5 - Ennemis de Dieu, Islam. Ajoutez ce permalien à vos favoris.