Proclamation du Général SALAN contre la république (1962)

AVT_Raoul-Salan_2150Aux Français de Métropole
Aux Français d’Algérie, Européens et Musulmans,
A l’opinion internationale,
Un drame douloureux, pathétique, poignant, qui risque de se terminer dans le sang et dans les larmes, se joue actuellement dans notre Province française d’Algérie.
Un million d’Européens, plusieurs millions de Musulmans confiants dans la promesse solennelle du 13 MAI [1958], ont cru que leur intégration à la mère Patrie était un fait acquis sur lequel personne ne reviendrait jamais plus.
De Gaulle, au nom de la France, en avait donné une caution irrévocable. En fait, usurpant une seconde fois son autorité morale en s’appuyant sur le patriotisme des Français, obéissant aux ordres de la franc-maçonnerie, dont il fait partie, il abusait la France et les Musulmans français.
Aujourd’hui, il jette définitivement le masque, estimant le moment venu de livrer l’Algérie aux égorgeurs du FLN.
Des millions de citoyens, qui avaient cru en la parole de la France et qui avaient donné leurs fils et leur sang pour elle sur tous les champs de bataille du monde, sont soumis désormais à un régime d’arbitraire et de police, qui par ses moyens de coercition rappelle la GESTAPO et le GUEPEOU.
Toute personne qui proclame ses sentiments de fidélité à la France est traquée ou emprisonnée. Les officiers, sous-officiers qui avaient engagé leur honneur et leur vie pour défendre notre Drapeau, sont bafoués, destitués, arretés menottes aux mains et écroués. Il en est ainsi notamment des troupes d’élite, parachutistes, légionnaires, aviateurs, et tant d’autres, dont les cadres ont été jetés dans les geoles du régime.
Il n’y a plus de presse. Il n’y a plus aucune liberté. Il n’y a qu’un horrible cauchemar, dans lequel – à l’instar de certaines démocraties populaires d’Europe – se débattent des hommes acculés irrésistiblement au désespoir.
Ces hommes savent que l’opinion métropolitaine est trompée à l’aide d’une information dirigée, ils savent que c’est le régime républicain qui les brime, ils ne pourront plus maitriser encore longtemps leur colère qui déborde.
Le « OUI » du 13 MAI était le « OUI » unanime de tout un peuple qui voulait sauver sa Province d’Algérie. DE GAULLE a trahi l’espoir de la Patrie. Les négociations en cours avec les assassins du GRPA n’ont qu’un but : étudier les modalités qui leur permettront de s’installer à Alger.
Il n’y a plus rien de commun entre la république et le peuple de France, un régime honnete aurait tot fait de déciller les yeux des plus aveugles.
Lorsque, par nos sacrifices, nous aurons abattu cette république laique et maçonnique, alors la VRAIE FRANCE surgira, auréolée de son passé de gloire, reprenant le cours sacré de son Histoire ; et les Peuples reconnaitront en elle ce qu’elle doit rester en réalité : le pilier solide de la civilisation Chrétienne, et la protectrice des vraies libertés humaines.
Quelles que soient les mesures de repression, perquisitions, arrestations, tortures, etc…, toutes les forces vives de ce Pays doivent se considérer comme mobilisées.
Nous allons nous battre, beaucoup périront sans doute ; nous nous refusons à cautionner, fut-ce par le silence, l’infame trahison de DE GAULLE et de ses séides.
ALGER risque demain d’etre un nouveau BUDAPEST, n’importe !
Jamais nous ne nous inclinerons, c’est l’honneur de la Patrie, de nos pères et de tous nos fils que nous allons défendre.
FRANCAIS D’ALGERIE, DE METROPOLE,
Nous allons passer à l’action. Nous souffrirons, mais nous vaincrons car DIEU nous aide.
AUX ARMES ! REGROUPEZ-VOUS !
J’ai été avec vous le 13 MAI, je suis toujours avec vous, je serai avec vous jusqu’à la victoire.
Les yeux fixés sur l’exemple de Sainte Jeanne d’Arc, nous allons engager l’ultime CROISADE dont dépend le sort de l’Humanité.
VIVE LA FRANCE ! VIVE LA VRAIE FRANCE !
Général Raoul SALAN (avec vous, quelque part sur la terre d’Algérie)
Publicités
Cet article a été publié dans Algérie Française, Contrerévolution. Ajoutez ce permalien à vos favoris.