Face à l’invasion migratoire, une seule solution

Migrants3Europe, habilement on envahit tes terres.
Tu n’en veux plus ? Reviens au Dieu de tes pères.
S’il y a des lecteurs qui ne se sont toujours pas réveillés, qu’ils se réveillent tout de suite. Le compte-rendu d’un lecteur en Allemagne d’il y a quelques jours nous apprend des nouvelles jamais rapportées dans nos vils medias, vils précisément parce qu’ils véhiculent tant de mensonges et si peu de vérité (mais n’est-ce pas nous, le peuple, qui en sommes essentiellement responsables ? Désabonnons-nous…)
« L’Allemagne, l’Autriche et les terres avoisinantes du sud-est subissent depuis quelques mois une invasion agressive d’étrangers déguisés en « réfugiés », dont la grande majorité sont des jeunes hommes ne demandant qu’à se battre. Le Ministre-Président de la Bavière, Horst Seehofer, aussi pâle qu’un cadavre, a déclaré à la télévision locale dimanche dernier que l’ordre public était sur le point de s’écrouler.
N’empêche, nos gouvernements fantoches et nos medias de masse, les deux à la botte des ennemis de Dieu, soutiennent cette invasion par tous les moyens dont ils disposent, y compris la force abusée de l’État, telle la police et l’armée. Ces marionnettes mentent aussi par écrit pour cacher cette invasion, et par là causer le plus de dommage possible.
La masse des gens est toujours endormie, quoique de plus en plus de gens du pays, ici et ailleurs, parlent ouvertement de guerre civile. Dans les régions éloignées de la Bavière il devient impossible de bouger. Les résidents et les marchandises ne peuvent plus se déplacer, ou seulement avec de longs retards.
À propos des hordes d’envahisseurs – pas encore groupés entre eux – en libre maraudage dans les campagnes, les medias de masse ne soufflent pas un mot. Les autorités locales – aux ordres d’en-haut – ont perdu tout contrôle, et la police conseille aux victimes de prendre en main leur propre défense et de former éventuellement des groupes d’auto-protection civile – bien que nous ayons été complètement désarmés il y a quelques années.
La Croatie a appelé à mobiliser son armée qui partout se lève. Je veux voir ce qu’il y a à faire localement, mais j’ai peur que le grand nombre de mes compatriotes n’aient toujours aucune idée de ce qui se passe.
Si seulement un petit nombre se réveillait, ils se battraient comme des lions, ce qui explique pourquoi nos soi-disant gouvernements, et les ennemis de Dieu qui les tiennent en main, mentent et trompent à tous les niveaux pour retarder le moment du grand réveil. Cela nous en promet… » (fin du compte-rendu).
L’urgence décrite ici ne se limite pas à l’Allemagne, bien sûr. Un désastre similaire affecte aussi beaucoup d’autres nations de l’Occident. On a de la difficulté à y croire, à moins de le voir d’un point de vue religieux, et puis tout se comprend.
Lisez le Psaume 105 (106 selon la nouvelle numérotation) tout entier. Aux Israélites Dieu a départi des dons avec les responsabilités proportionnées à ces dons, mais les Israélites n’ont eu cesse d’être infidèles. Si Dieu les aimait, Il ne pouvait les laisser impunis (Héb. XII, 7–8). Voici les versets 35 à 41 du Psaume, adaptés pour notre époque :
« Et les Chrétiens se mêlèrent aux nations païennes et ils apprirent leurs œuvres. Ils servirent les mêmes idoles du libéralisme, et cela devint un scandale pour eux. Ils immolèrent leurs fils et leurs filles aux démons de la contraception et de l’avortement.
Ils versèrent le sang innocent : le sang de leurs fils et de leurs filles qu’ils sacrifièrent aux idoles de la recherche du plaisir égoïste. Et le pays fut souillé par le sang versé, et profané par leurs œuvres ; et ils se détournèrent vers leurs appareils électroniques.
La colère de Yahweh s’alluma contre son peuple, et Il prit en horreur son héritage. Et Il les livra entre les mains de leurs ennemis : et ceux qui haïssaient les Chrétiens depuis 2000 et 1400 ans dominèrent sur eux. »
Le désastre de l’Europe arrive par la permission de Dieu. La solution est bien sûr de revenir à Dieu :
Verset 44 : « Il regarda leur détresse et entendit leur supplication, (46) et Il en fit l’objet de ses miséricordes, devant tous ceux qui les tenaient captifs. (47) Sauvez-nous, Yahweh, notre Dieu, et rassemblez-nous du milieu de vos ennemis. »
Kyrie eleison.
Mgr Williamson – Commentaire Eleison n°428 – 27/09/2015
Advertisements
Cet article a été publié dans Conversions, Immigration, Islam, Mgr Williamson, Mondialisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.