Communisme et Maçonnerie ? Du pareil au même !

communisme-7Les buts du Communisme et de la Franc-Maçonnerie sont parallèles et identiques, ils cheminent vers le même aboutissement. Il n’y a rien de surprenant à cela quand on sait que les Juifs Marx, Engels et Lasalle, premiers prophètes du communisme, étaient aussi des francs-maçons, de même que le Juif Ricardo, père de l’économisme moderne et chez qui Marx et Engels ont puisé leur théorie de la plus-value (ou profit).
Quand on sait que le judéo-marxisme trône au Kremlin et dirige les pays sous le joug soviétique, quand on sait que la judéo-maçonnerie trône à Lake Success et dirige les gouvernements démocratiques, il n’est pas étonnant que toute l’humanité subisse, partout à la fois, des attaques soit ouvertes, soit cachées et perfides, contre le surnaturel, la religion, l’idée nationale, la tradition, la famille, la propriété privée ; et que le monde entier, dans les deux camps, soit poussé vers la république universelle, un monde de sans-Dieu, de sans-patrie, de sans-famille et de sans-bien.
La plus grande supercherie depuis la chanson du Serpent à Adam et Ève, la plus grande fraude de tous les temps, le plus incroyable attentat contre la Loi Naturelle et la Loi Divine dans toute l’histoire de la création, se déroulent sous nos yeux, perpétrés par des traîtres sous la direction de Judas déicides et apostats.
En voulant servir leur maître, tous ces zélés du Satanisme l’ont dépassé, car si Lucifer dans sa révolte a combattu Dieu sans pouvoir nier Son existence et Son nom, nos convulsés délirants de l’anti-surnaturel, sont allés jusqu’à nier Sa réalité, tant la vanité méningiteuse de leur rationalisme est hystérique et aveugle.
Je vous dirai bientôt comment ce colossal appareil de conspiration contre l’être humain, s’effondrera, dans la plus grande cacophonie de craquements, de crépitements et de gémissements que notre planète ait encore entendus.
D’ici là, il est temps encore pour nos politiciens sincères (s’il peut se trouver parmi eux des hommes véritables, des hommes complets), d’éloigner de chez nous, partiellement du moins, les effets de la catastrophe qui s’en vient en galopant.
Au lieu de crier, à l’anticommunisme, qu’ils travaillent à détruire le Communisme installé chez nous par leurs chefs ! Et le seul travail qu’ils peuvent faire, c’est de détruire les dix piliers du Communisme érigés sur notre sol depuis 1917, d’effacer de nos statuts les lois d’esprit et de buts judéo-maçonnico-communistes que nos parlements moutonniers ont approuvés,… en bêlant.
Adrien Arcand – Le communisme installé chez nous (1966)
Publicités
Cet article a été publié dans Adrien Arcand, Communisme, Franc-maçonnerie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.