Mélanie Calvat contre les francs-maçons

la saletteUn franc-maçon me disait un jour : quel intérêt a le démon, puisque vous appelez démon « l’esprit » qui me révèle si exactement tout ce qui m’arrive ?
Il a l’intérêt, lui ai-je répondu, de vous faire perdre la tête quand il sera sur d’être votre maître absolu. Et déjà vous êtes assez « siens », puisque vous lui obéissez si bien en tout. Il vous conduit par la main là où il veut que vous alliez. Ainsi vous n’êtes tous que les très humbles bouffons du diable; et on a bien raison de vous bander les yeux quand on vous reçoit dans vos loges infernales : il n’y a que les aveugles qui peuvent s’associer à vous…
Mélanie Calvat (La Salette) – Lettre au ch. de Brandt, 23 février 1884 – cité dans Bénédictions et malédictions de Jean Vaquié
Advertisements
Cet article a été publié dans Franc-maçonnerie, Jean Vaquié, Prophéties. Ajoutez ce permalien à vos favoris.