Explication du miracle de l’eau changée en vin

MD_Alsace-0016
Les Noces de Cana
Le miracle par lequel Notre Seigneur Jésus Christ a changé l’eau en vin n’étonne pas ceux qui savent que Dieu en est l’auteur. C’est bien le même, en effet, qui, aux noces, produit du vin dans ces six jarres et qui, tous les ans, renouvelle cette transformation dans les vignes.
Ce que les serviteurs ont versé dans les jarres a été changé en vin par l’action du Seigneur ; de même, la pluie qui tombe des nuages est changée en vin par la même action du Seigneur. Cependant, nous ne l’admirons pas, parce que cela recommence tous les ans.
L’habitude a fait disparaître l’émerveillement. Il y a mieux à regarder que ce qui s’est passé dans les jarres remplies d’eau.
Qui donc songe à considérer l’action de Dieu qui conduit et gouverne le monde entier ? N’est-on pas alors saisi d’étonnement et écrasé de miracles ? Si l’on considère la force renfermée dans une seule graine de la première espèce venue, on y découvre une bien grande réalité qui éblouit l’observateur.
Mais les hommes, occupés ailleurs, sont devenus insensibles au spectacle des œuvres de Dieu, qui leur donnerait à louer chaque jour le Créateur. Aussi, Dieu s’est réservé d’opérer certains prodiges inhabituels pour réveiller les hommes de leur assoupissement et les amener à le louer.
Saint Augustin (354-430), évêque d’Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l’Église – Sermons sur S. Jean 8,1
Publicités
Cet article a été publié dans Méditations, Saint Augustin. Ajoutez ce permalien à vos favoris.