Un homophobe ultraviolent nommé Che Guevara

imagesRappel : Un raciste nommé Che Guevara

Le soir, il y eut une fête familiale qui déboucha sur une sérieuse dispute avec M. Lezama Beltran, un esprit puéril et introverti, qui devait probablement être aussi inverti.
Le pauvre homme était désespéré parce qu’on ne l’invitait pas à la fête, si bien qu’il commença à vociférer des injures jusqu’à ce qu’on lui mette un œil au beurre noir et qu’on lui administre une sacrée raclée.
Cet épisode nous fit un peu de peine, car cet homme, bien que perverti sexuel et enquiquineur de première, s’était bien comporté avec nous et nous avait offert dix sols à chacun, ce qui donnait le score suivant : moi, 479 sols, Alberto, 163,50.
[« The episode upset us a little because the poor man, apart from being homosexual and a first-rate bore, had been very nice to us, giving us 10 soles each, bringing our total to 479 for me and 163 1/2 to Alberto. »]
Che Guevara – Voyage à motocyclette – Ed. Mille et une nuits p. 166 – Source
Publicités
Cet article a été publié dans 5 - Ennemis de Dieu, Communisme, Invertis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.