La guerre devrait être dirigée uniquement contre les nations barbares pour les évangéliser

Missionnaire en Afrique : un membre de l'Ordre missionnaire des Peres Blancs enseignant a des enfants dans une ecole d'Afrique equatoriale. Carte postale du debut du 20eme siecle ©Collection Sirot-Angel/leemage

Mezeray reconnaît formellement [à Saint Louis] le projet d’établir une colonie en Afrique, et, pour cela dit-il, emmenait avec lui grand nombre de laboureurs et d’artisans, capables néanmoins de porter les armes et de combattre en cas de besoin.
Leibnitz, s’adressant à Louis XIV, affirme que saint Louis était inspiré par une profonde sagesse et méritait le respect des hommes d’état les plus habiles :
« La Monarchie universelle est une absurdité ; l’histoire de l’Europe le prouve.
En faisant la guerre à des Etats chrétiens, on ne peut jamais obtenir que de faibles agrandissements, on ne peut acquérir qu’une petite portion de territoire. Ces moyens ne conviennent pas à un roi Très Chrétien, à un grand monarque. Des mariages, élections et successions produisent davantage.
La guerre devrait être dirigée uniquement contre les nations barbares ; et parmi celles-ci, il est incontestable que, par un seul coup heureux ‘et les Français sont particulièrement faits pour en frapper), des empires peuvent être en un instant renversées et fondés.
C’est là qu’on trouve les éléments d’un pouvoir éminent et d’une haute gloire. »
Vicomte de Falloux – Saint Pie V (1840)
Publicités
Cet article a été publié dans Algérie Française, Amériques, Asie, Conquistadors, Conversions, Croisades, Monarchie, Saint Louis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.