Le rituel satanique de la flamme olympique

600x341_bonus-2-olympicflame

« Les dieux des païens sont des démons. » (Ps 95 :5)

Quel est le rituel pour allumer la flamme olympique ?
Le rituel pour allumer la flamme olympique débute sur l’autel d’Héra, en face du temple de la déesse Héra, face au temple de Zeus, sur le site archéologique d’Olympie.
La cérémonie commence avec la procession des prêtresses, sous l‘égide de la grande prêtresse, qui entourent l’autel, vêtues de tenus antiques.
La grande prêtresse invoque le dieu du soleil, Apollon, pour allumer la flamme grâce à un jeu de miroirs paraboliques, destiné à concentrer les rayons solaires.
Elle dit ensuite une prière en l’honneur de Zeus et d’Apollon. Lorsque la flamme s’allume, la grande prêtresse porte la flamme dans une urne de céramique, et se dirige vers le stade panathénaïque, accompagnée de l’ensemble des prêtresses au cours d’une procession.
Elles passent devant l’olivier sauvage, où elles s’arrêtent un moment. Le jeune garçon “Amphithalis Pais” coupe alors une branche de cet arbre, symbole de paix, qui servira de récompense aux vainqueurs.
Quand la procession arrive au stade, la grande prêtresse allume la torche du premier coureur et le relais débute à cet instant.
Source
Publicités
Cet article a été publié dans Esotérisme, Paganisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.