La dramatique collaboration de la France avec l’islam remonte au XVè siècle

300px-Francois_I_Suleiman« Un roi pacifique » : c’est sous ce titre que le Pape Boniface VIII salua Louis IX dans son sermon de canonisation du saint Roi. Et saint Louis, en effet, se préoccupa doublement de défendre la paix de la Chrétienté :
  • – en combattant à ses frontières, lors des Croisades,
  • – en évitant soigneusement toute guerre avec une nation chrétienne.
Force est de constater que ses successeurs ne gardèrent pas le même esprit et que la volonté de puissance l’emporta rapidement sur le souci du bien commun de la Chrétienté.
Une nouvelle étape de la décadence fut franchie par François Ier qui n’hésita pas à s’allier aux princes protestants d’Allemagne et même au sultan musulman Soliman le Magnifique pour lutter contre Charles Quint.
A partir de François Ier, la politique étrangère de la France n’est plus catholique.

Si des relations d’affaires entre la France et la Turquie furent déjà nouées par Jacques Cœur sous le règne de Charles VII (1422-1461), c’est François Ier qui inaugura leur alliance politique en envoyant le soir même de la défaite de Pavie (1525, face à Charles Quint) son anneau au sultan Soliman.
Une alliance formelle avec la Sublime Porte fut signée en 1535 ; c’était l’enterrement de l’idée de Chrétienté. (…)
En 1543, Français et musulmans pillèrent de concert la ville de Nice (alliée de l’Espagne).
Trente ans plus tard, lorsque saint Pie V cherche à unir les princes chrétiens contre un Islam de plus en plus menaçant, Charles IX refuse de s’y associer en invoquant l’alliance conclue par ses prédécesseurs.
A quelques exceptions individuelles près (Mathurin de Romégas et Louis Crillon, dit « le brave »), les Français sont absents à Lépante en 1572.
Ils seront également absents en 1683 pour délivrer Vienne de l’Islam, malgré les demandes du Pape Innocent XI à Louis XIV. C’est Jean III Sobieski, roi de Pologne (1629-1696) qui chassera les turcs.
Le Sel de la Terre n° 17 (été 1996)
Publicités
Cet article a été publié dans Croisades, Islam. Ajoutez ce permalien à vos favoris.