Vatican II, c’est l’anti-Eglise

Dom_Mayer_em_cerimônia_de_coroação_da_Virgem_Maria

Nous disons que Vatican II s’est établi comme l’anti-Eglise.
Par conséquent, celui qui adhère à Vatican II, sans restriction, par ce seul fait se détache de la véritable Eglise du Christ.
Personne ne peut, en même temps, être catholique et souscrire à tout ce qu’a établi le Concile Vatican II.
Nous dirions que la meilleure manière d’abandonner l’Eglise du Christ, catholique, apostolique et romaine, est d’accepter, sans réserves, tout ce qu’a enseigné et proposé le Concile Vatican II. Il est l’anti-Eglise.

Mgr de Castro-Mayer (1904-1991) – Heri et Hodie (revue des prêtres de Campos) n°33 – Septembre 1986
Advertisements
Cet article a été publié dans Autres abbés, Vatican II. Ajoutez ce permalien à vos favoris.