Prenez et portez sur vous la Médaille Miraculeuse

medaille miraculeuseLa Médaille Miraculeuse doit son origine aux Apparitions mariales de la Chapelle de la Rue du Bac, à Paris, en 1830.
Le samedi 27 novembre 1830, la Vierge Immaculée apparut à Sainte Catherine Labouré, Fille de la Charité et lui confia la mission de faire frapper une Médaille dont Elle lui révèlera le modèle.
« Faites frapper une Médaille sur ce modèle, dit la Vierge, les personnes qui la porteront avec confiance recevront de grandes grâces, surtout en la portant au cou. »
La Médaille connut immédiatement une diffusion prodigieuse. D’innombrables grâces de conversion, de protection et de guérison furent obtenues.
Devant tous ces faits extraordinaires, l’Archevêque de Paris, Mgr de QUELEN ordonna une enquête officielle sur l’origine et les effets de la Médaille de la rue du Bac. En voici la conclusion :
« La rapidité extraordinaire avec laquelle cette médaille s’est propagée, le nombre prodigieux de médailles qui ont été frappées et répandues, les bienfaits étonnants et les Grâces singulières que la confiance des fidèles a obtenus, paraissent vraiment les signes par lesquels le Ciel a voulu confirmer la réalité des apparitions, la vérité du récit de la voyante et la diffusion de la Médaille. »
À Rome même, en 1846, à la suite de la conversion retentissante du juif Alphonse Ratisbonne, le Pape Grégoire XVI confirmait de toute son autorité les conclusions de l’Archevêque de Paris.
Si donc vous aimez la Vierge et si vous avez confiance en sa puissante intercession :
Portez toujours sur vous la Médaille pour vivre dans la grâce de Dieu et jouir de la protection de la Vierge Immaculée;
Dites chaque jour l’invocation de la Médaille. La Vierge a voulu être ainsi saluée et invoquée: « Ô MARIE CONÇUE SANS PÉCHÉ, PRIEZ POUR NOUS QUI AVONS RECOURS À VOUS »
Propagez autour de vous la Médaille; donnez-la particulièrement aux malades et aux affligés.
LOURDES ET LA MÉDAILLE MIRACULEUSE
La Médaille Miraculeuse est universellement connue. Mais on ignore souvent que les apparitions de la Chapelle de la Rue du Bac ont préparés les grands événements de Lourdes.
« La Dame de la Grotte m’est apparue telle qu’elle est représentée sur la Médaille Miraculeuse » a déclaré Sainte Bernadette qui portait sur elle la Médaille de la Rue du Bac.
L’invocation de la Médaille: « Ô MARIE CONÇUE SANS PÉCHÉ, PRIEZ POUR NOUS QUI AVONS RECOURS À VOUS » partout diffusée par la Médaille Miraculeuse, a suscité l’immense mouvement de foi qui a porté le Pape Pie IX à définir, en 1854, le dogme de l’Immaculée Conception. Quatre ans plus tard, l’apparition de Massabielle (Lourdes) confirmait cette définition romaine d’une manière inattendue.
À l’occasion du centenaire de cette définition, en 1954, le Saint Siège fit frapper une Médaille commémorative. Au revers de celle-ci, l’image de la Médaille Miraculeuse et l’image de la grotte de Lourdes, étroitement associée, soulignaient le lien unissant les deux apparitions de la Vierge avec la définition de l’Immaculée Conception.
De même que Lourdes est une source intarissable de Grâces, la Médaille Miraculeuse est toujours l’instrument de l’inlassable bonté de Notre-Dame pour tous les pêcheurs et tous les malheureux de la terre.
Les chrétiens qui sauront la méditer y retrouveront symbolisée toute la doctrine de l’Église sur la Place providentielle de Marie dans la Rédemption, en particulier sa médiation universelle.
La Médaille MIRACULEUSE
Cet article a été publié dans Conversions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.