Archives de catégorie : Charles Péguy

Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle

Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle, Mais pourvu que ce fût dans une juste guerre. Heureux ceux qui sont morts pour quatre coins de terre. Heureux ceux qui sont morts d’une mort solennelle. Heureux ceux qui sont … Lire la suite

Publié dans 14-18, Charles Péguy, Méditations

Dieu et les Français

« Tels sont nos Français, dit Dieu. Ils ne sont pas sans défauts. Il s’en faut. Ils ont même beaucoup de défauts. Ils ont plus de défauts que les autres. Mais avec tous leurs défauts Je les aime encore mieux que tous les autres avec … Lire la suite

Publié dans Baptême de la France, Charles Péguy, Christ-Roi, Croisades

(Charles Péguy) Ils ne remplaceront pas Notre Seigneur Jésus

(…) Et ce ne sera pas parmi leurs hérésies Que nous rechercherons notre dernier destin. Et ce ne sera pas dans leurs Mélanésies Que nous verrons lever notre dernier matin. Et ce ne sera pas dans leur Micronésie Qu’on nous … Lire la suite

Publié dans Charles Péguy, Méditations

Au lendemain de la Première Guerre mondiale

BERNANOS qui avait été mobilisé pendant toute la Guerre de 1914-1918, qui savait la somme d’héroïsme chrétien qui s’était dépensé pendant quatre ans, au fond des tranchées boueuses ou dans les attaques terriblement meurtrières, Bernanos revenu du Front n’a jamais … Lire la suite

Publié dans 14-18, Abbé Calmel, Charles Péguy

Notre société est aussi pourrie que stérile

Image | Publié le par

Le croira-t-on ? Nous étions un peuple heureux…

Pour la première fois dans l’histoire du monde, les puissances spirituelles ont été toutes ensemble refoulées non point par les puissances matérielles mais par une seule puissance matérielle qui est la puissance de l’argent. Et pour être juste, il faut … Lire la suite

Publié dans Charles Péguy, Economie / Social, Monarchie, Moyen-Age, Révolutions

L’espérance entraîne tout

La foi que j’aime le mieux, dit Dieu, c’est l’espérance.  La foi, ça ne m’étonne pas, ça n’est pas étonnant. J’éclate tellement dans ma création.  Mais l’espérance, dit Dieu, voilà ce qui m’étonne. Ça c’est étonnant, que ces pauvres enfants … Lire la suite

Publié dans Charles Péguy, Méditations