Archives de catégorie : Léon Degrelle

Cinq questions taboues sur les chambres à gaz

Celui qui déclencha l’énorme bagarre des chambres à gaz a été, en tout premier lieu, en 1950, Paul Rassinier, ancien déporté, ancien député socialiste. Ensuite, sur sa lancée, apparut, en 1974, le professeur Robert Faurisson, un chercheur émérite de l’université … Lire la suite

Publié dans Hitler, Léon Degrelle, Shoah

Téléchargez « Les âmes qui brûlent » de Léon Degrelle

Léon Degrelle – Les âmes qui brûlent (1964) 

Publié dans 39-45, Léon Degrelle, Méditations

La poignée de héros qui sauvera le monde

Le monde est de plus en plus préoccupé des joies banales, matérielles, ou simplement animales. Il se ramasse sur lui-même, pour conserver ou gagner le maximum. Chacun vit pour soi, laisse dominer sa vie au foyer, au sein du pays, … Lire la suite

Publié dans Contrerévolution, Léon Degrelle, Prophéties

L’obéissance et la liberté

Nulle oeuvre d’envergure ne s’accomplit dans l’égoïsme et dans l’orgueil. Obéir est une joie parce que c’est une forme du don, du don clairvoyant. Obéir est fécond, décuple le résultat  des efforts. Obéir est un devoir, car le bien commun … Lire la suite

Publié dans Léon Degrelle, Méditations

Nous n’avons pas su aimer

L’ÉTERNELLE CRUCIFIXION Face aux ironies méprisantes des jouisseurs et des sceptiques, on ose à peine rappeler, que, depuis deux mille ans, le plus grand des drames humains, celui de la Passion, se répète spirituellement à chaque printemps. Qui va souffrir, … Lire la suite

Publié dans 39-45, Léon Degrelle, Méditations

Le salut du monde est dans la volonté des âmes qui croient

Aimer ? Pourquoi ? Pourquoi aimer ? L’être humain s’est barricadé derrière son égoïsme et son plaisir. La vertu a délaissé son chant naturel. On se gausse de ses vieux rites. Les âmes étouffent. Ou même elles ont été liquidées, … Lire la suite

Publié dans Léon Degrelle, Méditations, Nationalisme

Léon Degrelle vu par Robert Brasillach

Vous avez su, ma chère Angèle, que j’ai passé en Belgique la semaine où les cafés parisiens ont fait grève, non point, comme vous semblez l’insinuer, par un amour immodéré de la bière belge, laquelle est excellente, ni pour placer … Lire la suite

Publié dans Léon Degrelle, Nationalisme, Robert Brasillach