Archives de catégorie : Robert Brasillach

L’Allemagne nazie, ou la nouvelle religion d’un pays étrange

Je me demandais quelle serait mon impression devant l’homme qui supporte sur ses épaules, non seulement cet Empire, mais encore cette religion nouvelle. Je me souvenais d’avoir écouté parfois Hitler, au moment de sa campagne électorale de 1932, à la … Lire la suite

Publié dans Hitler, Nationalisme, Robert Brasillach

De la joie d’être fasciste

Ainsi, de ces divers éléments, se formait ce que nos adversaires appelaient le fascisme et que nous avions fini par nommer ainsi. Car ces mots étaient alors couramment employés, dans l’immédiate avant-guerre. Et les éléments de notre fascisme à nous … Lire la suite

Publié dans 39-45, Benito Mussolini, Nationalisme, Robert Brasillach

Quand de Gaulle condamnait à mort Robert Brasillach…

…en partenariat avec ses alliés communistes, le 6 février 1945, pour venger le 6 février 1934.

Publié dans 39-45, Communisme, De Gaulle, Robert Brasillach

Mon pays me fait mal

Mon pays m’a fait mal par ses routes trop pleines, Par ses enfants jetés sous les aigles de sang, Par ses soldats tirant dans les déroutes vaines, Et par le ciel de juin sous le soleil brûlant. Mon pays m’a … Lire la suite

Publié dans 39-45, Nationalisme, Robert Brasillach

Léon Degrelle vu par Robert Brasillach

Vous avez su, ma chère Angèle, que j’ai passé en Belgique la semaine où les cafés parisiens ont fait grève, non point, comme vous semblez l’insinuer, par un amour immodéré de la bière belge, laquelle est excellente, ni pour placer … Lire la suite

Publié dans Léon Degrelle, Nationalisme, Robert Brasillach

L’ennemi s’imagine immortel !

L’ouvrage de méchants demeure périssable, Les idoles d’argent qu’ils se sont élevées S’écrouleront un jour sur leur base de sable Et la nuit tombera sur leurs formes rêvées. O Seigneur, nous qu’ils ont enfermés sous ces portes. Nous qu’ils ont … Lire la suite

Publié dans Méditations, Robert Brasillach